2008

Sortie annuelle à Brienne le Château (250 km),petite ville de l’est champenois connue par son école militaire formatrice de Napoléon.

2 randonnées ont été réalisées ayant pour objectif de curiosité, les 2 lacs artificiels « d’Orient et du Der Chantecoq »,véritable paradis des oiseaux migrateurs . Ces 2 retenues servent de régulateurs au débit des cours d ‘eau irriguant Paris et sa banlieue . La région présente de multiples façades d’habitations à colombages.
On peut noter la présence de nombreuses halles (Brienne, Piney,etc…)
Le dimanche matin , notre participation à la randonnée organisée par le club local et intitulée « la Bonaparte » fut ponctuée d’un spectacle assuré par la troupe des « Grognards (vieille garde napoléonienne)» en tenue d ‘époque,  sous la halle de Brienne.

ETAPE SOLOGNOTE  BRIENNE  MAI 2008 052 ETAPE SOLOGNOTE  BRIENNE  MAI 2008 040

ETAPE SOLOGNOTE  BRIENNE  MAI 2008 030 IMG_1425

12ème Tour Cyclotouriste : 22 juin-12 juillet

2977 km en 21 jours. Départ organisé au pied de la basilique de Paray le Monial ( Saône et Loire).
Le parcours, tracé sur le côté est de l’hexagone, permet de visiter le vignoble réputé des « côtes de nuits », de découvrir la source de la Seine ainsi que le site d’Alésia.
Après la Champagne et une légère incursion en Belgique (Bouillon et son château fort), le parcours traverse le plateau de l’Argonne (combats meurtriers de 1914-18) et la localité de Varennes en Argonne, lieu d’arrestation de louis XVI et de Marie-Antoinette.

Viennent ensuite :

– les Vosges, la route des crêtes, l’Alsace par Eguisheim (l’un des plus beaux villages de France), la Franche-Comté et le massif jurassien par Beaume-les-Dames, Ornans , le col de la Faucille.
– La traversée nord-sud des Alpes par la chaîne des Aravis, les cols du Galibier, d’Isoard, Vars,Allos,etc …
– Les gorges du Verdon de Castellane à Moustiers Ste Marie.
– Le versant sud du parc du Luberon,Manosque, traversée du fleuve Rhône
– La chaîne des Alpilles, passage sur le Pont du Gard, les Cévennes.
– Mende-Issoire-Roanne par les Monts de la Margeride et le parc du Livradois-Forez
– Fin de la boucle en bordure du canal du Centre.

2009

Sortie annuelle à Saumur du 21 au 24 mai. (307 km)

Saumur, cité du cheval de renommée mondiale pour son « Cadre Noir » et son château, a été la base de circuits établis en étoile :
– à l’est, rive droite de la Loire, se situe le vignoble de Bourgueil et rive gauche celui de Chinon. En suivant la Vienne, se présente la charmante bourgade de Candes St Martin (confluent de la Vienne et de la Loire) proche du château de Montsoreau et de l’Abbaye de Fontevrault.
– à l’ouest, La Loire rive gauche, parcours paisible jusqu’à Gennes. Le Layon nous offre ses côteaux.
– au sud, Montreuil-Bellay et le château de Brézé méritent le détours.

ES SORTIE SAUMUR Mai 2009 (9) ES SORTIE SAUMUR Mai 2009 (1) ES SORTIE SAUMUR Mai 2009 (8)

2010

La Loire à vélo du 15 au 25 juin (1062 km)

Le fleuve sauvage de son estuaire à sa source (Mont Gerbier de Joncs).
– 5 jours pour remonter le fleuve rive gauche de St Brévin les pins à Orléans.
Le parcours emprunte le canal de la Martinière, puis permet de découvrir les châteaux du pays nantais, de l ‘Anjou, de la Touraine et du Blésois.
– 5 jours pour rallier Orléans au Mont Gerbier.
Le parcours garde des allures de plaine jusqu’à Roanne en passant par Sully sur Loire, Cosne/loire St Satur (pied des collines du Sancerrois), Nevers et le »Bec d’Allier », confluent de la Loire et de l’Allier.
En amont de Roanne se situe le barrage de Villerest au milieu duquel émerge le château de la Roche. La route devient plus sinueuse et offre de jolis points de vue en direction du Puy en Velay (ex : Chambles). De Brives Charensac au Mont Gerbier, le cours d’eau perd régulièrement de son débit. La randonnée prend fin au lac d’Issarlès (lac volcanique naturel d’une profondeur moyenne de 138 m).

IMG_0163 IMG_0179

IMG_0316IMG_0383

la loire a velo juin 2010  (3) la loire a velo juin 2010  (1)

2011

St Florent le Vieil ( Maine et Loire ) du 19 au 22 mai (177 km)

Un parcours de campagne assez vallonné en direction du sud avec arrêt à Beaupréau .
Une sortie plus paisible longeant le fleuve Loire avec pause à Béhuard, site très fréquenté par les touristes. Le retour emprunte la route plus accidentée de la Corniche angevine.
Le séjour se termine par la visite de l’Abbaye de St Florent et du Musée .

  ES St Florent le Vieil 2011 (2) ES St Florent le Vieil 2011 (4)

ES St Florent le Vieil 2011 (3) ES St Florent le Vieil 2011 (1)

Alsace juillet du 18 au 23 juillet (282 km)

La petite ville de Châtenois ( Bas-Rhin), située à mi-parcours de la route des vins, servira de point de départ de nos randonnées.
– à l’est sur la plaine en direction du barrage de Marckosheim, puis en suivant le Rhin jusqu’à la retenue de Gerstheim. Le retour s’effectue de Kraft à Witternheim par la piste parallèle au canal du Rhône au Rhin. La surprenante Abbatiale d’Ebersmunster mérite le temps d’une visite. La journée se termine par la traversée du village fleuri de Scherwiller, parcouru de « rigoles »issues des contreforts vosgiens.
– en direction du nord, par la route des vins, de Châtenois à Obernai, de multiples villages aux balcons fleuris et maisons à colombages multicolores se succèdent : Dambach la ville, Andlau, Barr, Boersch, etc…
Un détour par le haut lieu spirituel du Mont Ste Odile reste indispensable.
– au sud, le parcours enchanteur offre la découverte de lumineuses localités ancrées dans le vignoble omniprésent : Bergheim, Ribeauvillé, Kaysersberg, Eguisheim (beau village de France), sans oublier la très touristique cité de Riquewihr.
Autre curiosité, la bourgade d’Hunawihr, reste attachée à la protection et à la réinsertion des cigognes.
Le Haut Koenigbourg, construit en grès rose des Vosges, dresse son imposante stature à 775 m d’altitude et domine Sélestat et la plaine d’Alsace.

DSCF4580 DSCF4610

2012

Brassy et les lacs du Morvan du15 au 20 mai (248 km)

Les lacs morvandiaux servent essentiellement à alimenter et réguler le débit de la Seine via ses affluents (l’Yonne et la Cure).
– de Brassy, on atteint le vaste plan d ‘eau du lac des Settons, lieu de pêche, baignade et canotage, pour ensuite rejoindre le point de départ via Saulieu, Lormes et le franchissement de la rivière le Cousin (très connue des pratiquants des sports d’eaux vives).
– à l’ouest sont à découvrir : l’aqueduc de Montreuillon, alimenté par la «  rigole d’Yonne », ainsi que les 16 écluses de la Collancelle construites sur le canal du Nivernais.
La piste cyclable longe le canal jusqu’aux « guinguettes » de Chitry-aux-Mines (près Corbigny).
La boucle se termine par le franchissement de la « queue » du lac de Chaumeçon.
– autre curiosité visitée : le lac de Pannecières-Chaumard (le plus grand lac du Morvan avec 520 ha de superficie). Cette année, nous avons eu le privilège de voir cette retenue asséchée pour cause d’entretien du barrage.

 Photos Jardin et Berlin 2012 075 Photos Jardin et Berlin 2012 110

ES  Brassy 2012 (5) ES  Brassy 2012 (1)

Hendaye-Cerbère du 25 juin au 4 juillet (715 km)

En l’an 1700, un certain Louis XIV aurait déclaré : « il n’y a plus de Pyrénées ».
Pardonnons au monarque, il ne connaissait pas la bicyclette ! Les Pyrénées sont « belles » et bien présentes. Les 700 km parcourus et les 18 cols franchis laissent des souvenirs inoubliables.
De l’océan Atlantique à la mer Méditerranée, du pays Basque au Roussillon, du piment d’Espelette aux anchois de Collioure, en passant par les sommets, vallées verdoyantes et villes de cure, les Pyrénées méritent une visite plus approfondie.
Notre randonnée a éveillé l’intérêt des vautours, en zone de réinsertion dans la région des cols basque et de celui de l’Aubisque.

2013

Soullans-Challans (Vendée) du 15 au 20 mai (248 km)

Séjour au pays du canard . Selon la légende, le canard de Challans trouverait son origine vers 1650 dans la présence de « Hollandais » venus remodeler le marais ou de marins espagnols échoués.
La région ne présente pas, à priori, de difficultés majeures, mais le vent reste une élément important pour le cyclotouriste.
Notre séjour côtier permet de sillonner le marais salant « sud breton » et les polder de St Séran, de visiter le moulin, en activité, de Rairé et son musée, de découvrir quelques « bourines »(maisons vendéennes coiffées de toits de chaumes).
L’île de Noirmoutier est accessible par le pont, très ventilé, dont la piste est revêtue de dalles de béton. Le passage du Gois, accessible à marée basse, offre une autre possibilité de circulation.
Dans les marais salants, le travail des paludiers éveillent l’intérêt.
Autre curiosité « le bois de la Chaise » et ses maisons bourgeoises du 19ème siècle.
Une météo peu conciliante n’a pas permis de s’attarder sur le port de St Gilles Croix de Vie.

Passage du Groix 044 (7) Photos Jardin et Berlin 2012 084 

ES Sortie Soullans 2013 (5) ES Sortie Soullans 2013 (2)

Les 7 cols de l’Ubaye à Barcelonette (Alpes de haute Provence).(325 km)

L’Ubaye, affluent de la Durance, contribue à alimenter la gigantesque retenue de Serre-Ponçon.
L’office du tourisme de Barcelonette propose de rallier 7 cols avec pointage de la carte de route à l’aide d’un « timbre sec »au sommet de chaque ascension.
Les plus remarquables sont :
– Vars basculant vers le Queyras et la vallée du Guil
– Allos vers la source du Verdon
– La Cayolle par les gorges du Bachelard
– Le Restefond la Bonette, haut lieu du parc du Mercantour, glissant vers Nice par la vallée de la Tinée
– Le bref mais très pentu col de Pontis dominant le barrage de Serre-Ponçon.