C’était la deuxième sortie Pré-Accueil que nous avons jumelée avec les Animations des Quais de Loire. Même le temps menaçant, n’a pas effrayé les volontaires. Les balades s’enchainent.

Les sorties s’enchainent et le temps manque pour vous faire partager ces moments. Nous avons commencé le mois de juin en proposant une balade à vélo le 2 juin dans le cadre de notre convention de Pré-accueil avec la Fédération Française de Cyclotourisme.

Denis nous a fait la gentillesse de nous inviter à visiter son lieu de travail lundi 14 mai 2018. Nous étions accompagné du Staff de L’OLB. Une telle visite vous apprend beaucoup de la vie et du travail des personnes handicapées.

Dimanche matin petite sortie tranquille avec un départ à 7h30 de La Source. Nous avons retrouvé nos trois équipiers de La Ferté Saint Aubin à Ardon et nous voilà en route pour 84 km. C’était un temps idéal pour faire du vélo. La photo souvenir à Yvoy le Marron.

La  saison a bien démarré pour le club. Certains ont déjà participé à 8 randonnées organisées par les autres clubs du Comité Départemental de Cyclotourisme du Loiret. Aujourd’hui nous étions 9 de L’Étape Solognote sur le parcours de 82 km que nous proposait le Club Cycliste de Boigny-sur-Bionne, à qui nous souhaitons un bon anniversaire, car cette année c’est leur 40éme anniversaire.

« Un objectif, c’est un rêve avec une date limite » (Napoléon Hill)

Mercredi 20 septembre, le périple s’est terminé. Après avoir parcouru 3845 km en vingt sept jours, nous avons effectué les 70 derniers kilomètres avec deux associations de non voyants : l’association Valentin Haüy et la Fédération des Aveugles de Loire. Des équipages en tandem nous ont rejoints à Gien, à Chateauneuf, à Jargeau et à l’île Charlemagne. Nous avons partagé un pique-nique sur la base de loisirs que nos amis du club nous avaient préparée. Auparavant, ils nous ont accueillis chaleureusement et félicités d’avoir accompli un aussi long périple. Nous étions très touchés par cette ferveur. Et qu’il est agréable aussi de retrouver sa famille !

Une autre surprise nous attendait à notre entrée dans les jardins de l’Hôtel Groslot avec cette haie d’honneur où les drapeaux des pays se sont abaissés à notre passage. Trois élus de la ville d’Orléans nous ont reçus et félicités et nous étions très touchés par les différents discours. La présence de certains de nos sponsors, de nos donateurs et de la famille qui n’était pas au pique-nique nous à fait très plaisir. Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette journée.

Souhaitons que cette journée du 20 septembre soit porteuses d’échanges et de rencontres futures avec la municipalité d’Orléans et avec l’Association Valentin Haüy, ainsi que la Fédération des Aveugles de Loire.

Les cyclos de l’Eurovelo6 ont terminé ce jour leur parcours de plus de presque 4000 km.

Hier, il ne leur a pas été possible de poster un article, en revanche, voici le compte rendu de leur journée du 18 septembre.

Température assez fraîche pour démarrer ce matin, mais pas de pluie de toute la journée, c’était important, car nous avions à parcourir 171 km pour rejoindre Decize depuis Fontaines. Le Canal du Centre nous a guidés pendant pratiquement toute la matinée. Après le repas du midi, nous avons récupéré le Canal latéral à la Loire avant de retrouver à Digoin notre fleuve bien connu et attendu qui devait nous accompagner jusqu’à notre arrivée à Orléans.

Nous avons traversé la Saône et Loire et une partie de l’Allier et ce soir nous sommes dans la Nièvre.

Le périple se termine et nous avons hâte d’être à mercredi pour boucler la dernière étape et pour retrouver la famille et les amis du club.

 

Un passage trop bref à Besançon, pas le temps de visiter la ville et en particulier la Citadelle que nous avons vue d’en-bas. Mais ce voyage itinérant nous permet de répertorier des endroits qui mériteront d’y revenir. Entre les distances à parcourir, les points de rendez-vous avec le véhicule d’assistance, les interviews avec France Bleue et les impératifs d’hôtels, nos journées sont pratiquement chronométrées. Samedi soir, par exemple, pour trouver un petit restaurant où dîner, il fallait prendre la voiture et nous avons fait au moins quarante cinq minutes de route. Pas facile quand on n’est pas du coin et aussi pour stationner un véhicule aussi encombrant.

Enfin, ce matin départ à 7h50 pour rejoindre Fontaines une petite commune en Saône-et-Loire. Il fallait parcourir 153 km. Au bout de 40 km nous avons eu de la pluie et une température à ne pas vous donner envie de faire du vélo. Le relief devient de plus en plus plat heureusement car nous commençons à être fatigués. Avec cette pluie les appareils photos sont restés dans les étuis, il faut dire que la région traversée est moins touristique.

Demain lundi encore une grosse étape de 171 km.