Cette journée était le premier jour où nous avons pu rouler aussi longtemps au dessus et le long du Danube. C’est un fleuve impressionnant de part sa largeur. En Serbie, le fléchage de l’EuroVélo est très visible aux différentes intersections. Nous commençons à découvrir des sites remarquables que vous pourrez voir certains sur les photos. L’étape du jour comptait 127 km de Négotin en Serbie à Dubova en Roumanie. Et oui le Danube nous fait passer de frontière en frontière et demain nous retournerons en Serbie.

De nouvelles photos des membres de l’Étape qui poursuivent leur parcours sur l’Eurovelo6.

26 août : Étape de 135 km en Roumanie, il a fait très chaud et l’état des routes n’a pas arrangé le déplacement. Nous avons pu voir une très belle cathédrale et un Roumain nous a donné des explications. Sur le circuit en sens inverse, nous avons croisé un Iranien qui venait de Londres pour se rendre à Istanbul à vélo. Nous l’avons invité à déjeuner.

 

« Plus on s’éloigne, moins on la voit » Phrase de notre célèbre philosophe qui se reconnaitra.

27 août : C’était l’étape n° 4 de 159 km qui nous a permis de traverser 3 frontières pour arriver en Serbie. Au petit matin, il a fallu forcer l’allure pour éviter 2 attaques de chiens. Nous avons eu très chaud. C’est la deuxième fois que nous franchissons le Danube et demain 28 août nous aurons l’occasion d’utiliser ce fleuve comme main courante pour progresser vers l’ouest, nous serons de nouveau en Roumanie.

Nous avons quitté notre hôtel en Hongrie pour rejoindre la Roumanie. Journée assez longue avec une alternance de voies de circulation Autoroute et route principale, ce qui nous permis de prendre contact avec la pauvreté dans certaines localités. Jusqu’à maintenant les passages de frontières se sont bien passés.

Nos chauffeurs étaient bien contents une fois arrivés à Pitesti, là où nous avons dormi.

 

Pour saluer le début de l’aventure des cinq courageux cyclos et de leurs accompagnateurs, la République du Centre a publié un article ce jour.

Le départ a eu lieu ce matin de bonne heure et l’équipage a presque rallié sa première étape à bord du véhicule de location qui contient leur équipement.

 

Le 20 août cinq cyclos du club partiront d’Orléans en voiture pour rejoindre Constanta sur les bords de la Mer Noire. Le 24 août ils enfourcheront leurs vélos pour revenir à Orléans après avoir parcouru 3830 km. Le 20 septembre 2017 ils seront rejoints à partir de Gien par 10 tandems de deux associations de non voyants; L’Association Valentin Haüy (L’AVH)et L’Association pour les Aveugles et déficients Visuels d’Orléans (L’APADVOR) pour arrivée à Orléans. Nous serons suivi par France Bleu Orléans et tous les jours à 18h40 en semaine et 12h25  à partir du 23 août, ils relateront leur voyage.

 

Le 5 août dernier, nous avons organisé une nouvelle animation sur les Quais de Loire. Treize personnes nous ont rejoints, dont trois qui avaient déjà participé à la sortie de juillet et que nous remercions au passage. L’itinéraire totalisait 26 km : nous avons d’abord rejoint le pont Thinat, puis le parcours de la Loire à Vélo pour rejoindre l’île Charlemagne. Ensuite, nous sommes passés au Château de l’île à Saint-Denis en Val, après avoir traversé la zone horticole de Cornay. Nous avons rejoint la piste cyclable longeant la piste Gaston Galloux pour revenir sur le pont Thinat. Les participants n’étaient pas tous au même niveau concernant la pratique du vélo. Mais on peut les féliciter pour avoir fait ce trajet, surtout avec le vent de face sur la fin du parcours. Bravo au plus jeune d’entre eux, onze ans, qui se reconnaîtra sur la photo.

Marcel, Odette, Tonio, Christian, Eric et Paulette, Jean-Daniel ont encadré cette sortie. Daniel et Lily étaient au départ du parcours.

Cela se passe toujours bien avec L’Étape Solognote. Nous vous donnons rendez-vous samedi 5 août 2017 à partir de 14h45 sur les quais de Loire, face au bateau lavoir pour une promenade de deux heures à vélo. Le circuit empruntera l’itinéraire de la Loire à vélo en direction de Sandillon, ainsi vous aurez le loisir d’admirer le paysage ligérien de ce fleuve majestueux et sans doute apercevrez-vous les oiseaux.

Le port du casque est vivement conseillé. Les mineurs doivent être accompagnés d’un parent.

Cette grande randonnée était inscrite au programme des sorties du club pour cette année. Après le Tour du Loiret et du Cher, nous poursuivons la visite des départements de la région Centre Val de Loire. Le rendez-vous était fixé  à 5h45 pour effectuer le déplacement en voiture jusqu’à Châteaudun. Nous étions quatorze cyclos à prendre le départ  pour les 448 km du circuit.

Pour assurer la logistique, quatre gentilles et dévouées accompagnatrices nous attendaient au premier point de pique-nique le midi, au pied du Moulin, du coté de Ouarville. Le samedi et le dimanche midi, elles se sont bien occupées  de nous trouver des emplacements à l’abri du vent et pour préparer le déjeuner, ce qui nous a permis d’effectuer ce périple dans de bonnes conditions.

Le vendredi, nous avons parcouru  172 km, en passant par la Vallée de la Conie. Nous avons pu découvrir le patrimoine de cette partie de la Beauce. Le coup de coeur de la journée a été le Château d’Esclimont. Notre hébergement pour la nuit était au CRJS de Chartres que nous avons rejoint en passant par les vallées verdoyantes de la Voise et de l’Eure. Samedi matin, sous une petite pluie, les deux cyclottes du peloton et les douze cyclos reprenaient la route pour une étape de 132 km. Le vent s’étant invité sur notre itinéraire, la journée fut assez fatigante pour les jambes. Pendant notre déplacement, nous avons apprécié le Château de Maintenon, à nouveau la vallée de l’Eure, les maisons à colombage de Nogent-le-Roi, le Château d’Anet le centre-ville de Dreux qui impose de revenir pour prendre le temps de visiter les nombreux édifices que nous n’avons pas eu le temps de voir. En sortant, il fallait s’arrêter au pied de la Chapelle Saint-Louis pour contempler la ville du haut de la colline. Cette deuzième étape nous a conduit à Verneuil-sur-Avre en fin de journée, où nous avons passé la nuit.

Le dimanche matin, le vent était aussi fort que la veille et la journée s’annonçait difficile, les portions à l’abri dans les bois faisaient du bien. La traversée de La Ferté-Vidame, la découverte des étangs entre La Loupe et Saint-Victor de Buthon nous ont permis d’apprécier les collines et paysages du Perche. Nous avons beaucoup apprécié le plan d’eau de Souancé-au-Perche pendant notre pique nique du midi.

Le deuxième tronçon de cette dernière étape a été bien arrosée avec l’arrivée de la pluie, ce qui n’a pas empêché de découvrir la beauté des villages comme Cloyes-sur-le-Loir et de Montigny-le-Gannelon.

Cette randonnée nous a permis de poursuivre notre entrainement pour L’EuroVélo6, de faire parcourir des longues distances aux nouveaux licenciés mais surtout de renforcer la cohésion au sein du club.