Un beau soleil ce dimanche 25 avril à 8h, au point de rendez-vous des cyclos de l’Etape ! Ce sont deux petits groupes qui prennent la direction de la RN20. Pascal propose de prendre le rôle de serre-file, mais au niveau de l’Hôtel Dieu, il « ne se sent pas très bien dans ses baskettes »  … plus exactement un manque de confiance dans ses pédales automatiques, il préfère donc rentrer pour une petite mise au point mécanique.  Puis nous retrouvons nos 3 amis fertésiens qui se sont pris un petit vent frais de face pour nous rejoindre.

 

Deux groupes se reforment, les paysages défilent, Dry, Lailly, Ligny-Le Ribault … Ici quelques cueilleurs d’asperges, là les premiers champs de colzas en fleurs ; c’est si bon de se retrouver à la campagne ! Mais le vent et les kilomètres commencent à se faire sentir, bien sûr je parle pour moi ! Est-ce que je n’aurai pas dû accompagner Marcel qui a pris une tangente pour rejoindre la Source à son rythme … trop tard, engagée sur le parcours, il faut s’accrocher et profiter de cette sortie et du beau temps.

A Ligny-Le-Ribaut, Marie Claude rattrape au vol Tonio, parti à l’opposé ; puis elle se pose quelques instants pour retirer un vêtement. Quand elle lève la tête, les 2 groupes sont passés … heureusement, Christian a l’œil ! En bon Saint-Bernard –sans tonneau arrimé au collier ! De toute façon Marie Claude était réchauffée à cette heure– il ferme donc la marche en compagnie de celle-ci.

Devant ça roule fort, le groupe de tête a pris une belle avance. Au milieu on s’accroche, tout en se posant les premières questions : « On ne voit personne derrière, mais il n’en manquerait pas quelques-uns ? » « Ben, on dirait que c’est Christian qui mène le groupe devant ? ». Jean-Louis, en grande forme, s’élance vers le 1er groupe pour aller aux informations. Il ralentit pour nous donner les conclusions : « Marie Claude et Christian ne sont pas devant ! » Et à ce moment on les voit quelques centaines de mètres derrière nous. Ils recollent très rapidement notre groupe mais on a bien failli semer 2 fertésiens sur 3, en pensant que s’ils n’étaient pas dans le 2ème groupe, c’est qu’ils étaient dans le 1er !

Tout est bien qui finit bien, mais il restait encore une vingtaine de kilomètres … dur-dur le retour par Gautray, avec le vent de face par moment. Merci à tous pour le soutien ! Dans les derniers kilomètres j’enviais l’optimisme de Françoise, la volonté de Paul, le flegme de Tonio, les muscles de Jean-Daniel et les mollets de Philippe et par-dessus tout … nos fertésiens devant l’apéro ! Sieste bien méritée au programme de l’après-midi ; pas mécontente d’être confinée !

 

Rouler à 2 groupes

3 avis sur « Rouler à 2 groupes »

  • 26 avril 2021 à 6 h 24 min
    Permalien

    Il est sympa le résumé d une sortie d un dimanche en confinement Que de la bonne humeur !
    Merci

    Répondre
  • 26 avril 2021 à 9 h 38 min
    Permalien

    Bravo pour le reportage. Nous espérons rejoindre le groupe le plutôt possible. Amitiés josiane yvon

    Répondre
  • 26 avril 2021 à 14 h 50 min
    Permalien

    Bravo, avec un tel récit, on ne peut que regretter de ne pas avoir été parmi vous. Nous nous sommes accordés du repos après avoir eu nos « chic-ouf » en garde. A bientôt Maria et Jean-Claude

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.