En cette période de raréfaction des sorties à vélo, j’ai pensé qu’il serait bien de se remémorer une grande randonnée organisée au sein de l’association, il y a dix ans.

La Loire à Vélo – De Saint Brévin au Mont Gerbier de Jonc, 15 – 25 juin 2010.

Cette idée a germé, si je ne me trompe pas, lors de l’assemblée générale 2008. Très rapidement les volontaires se sont fait connaitre. Deux ans après, les étapes étaient tracées et la logistique organisée. Cette randonnée est devenue un mythe dans le monde du cyclotourisme, d’autant plus que nous habitons sur une partie de l’itinéraire. Alors, nous l’avons réalisée.

Participants : 11 cyclos (Francis, Jean-Pierre, Jean-Daniel, Yvon, Josiane, Michel, Tonio, Marcel, Roger, Daniel et Alain)

Accompagnatrices : 4 : Lily et Yolaine, les conductrices, Odette et Colette les co-pilotes.

Nous n’avons pas choisi le sens le plus facile, inconscience ou témérité … nous sommes partis au niveau de la mer pour remonter jusqu’à la source de la Loire.

Je vous propose de revivre tout cela avec les récits de nos accompagnatrices et quelques faits marquants du côté des cyclos et bien sûr, avec quelques images.

J-D

Première partie : de Saint-Brévin-les-Pins à Orléans

-▼-

Mardi 15 juin et l’étape Saint Brévin -La Turmelière, 95 km

Départ 6 heures du matin d’Orléans pour St Brévin : 1 Volkswagen Caddy grand break, 1 fourgonnette avec la remorque et 10 vélos + 1 voiture particulière.

Pendant tout le trajet nous avons eu de la pluie, du vent et c’est la grisaille à l’arrivée à 11h au restaurant « le Débarcadère » à St Brévin, juste après le pont de St Nazaire.

Après-midi : Saint Brévin – La Turmelière, 95 km.

Pour le départ à 12h30 les cyclos se sont préparés ; équipés comme en hiver car il faisait froid. Dans ces conditions, le démarrage fut un peu hésitant. Il fallait aussi se caler topographiquement.
Avec les bourrasques de vent défavorables, certains commencent à s’interroger pour la suite …
Le relief n’est pas différent de celui de la Sologne, le peloton s’organise, Yvon assure le guidage et l’allure, Jean-Daniel ferme la marche. 

Notre première étape s’est terminée au Château de la Turmelière. C’est un centre d’hébergement, nous étions en chambre dortoir. La surprise au cours de cette journée aura été de voir un nid avec une cigogne en Loire Atlantique !

♥ Pensée du jour à propos du nid de cigogne : « plus on s’éloigne du nid, moins on est dessous » de Francis B. philosophe contemporain.

♥ Il parait que les ronfleurs ont gêné. Tonio et Yvon se sont mis dans la peau des maîtres des lieux et ont pris la pose sur un piédestal. C’était un moment de fou rire qui en annonçait d’autres.

-▼-

Mercredi 16 juin : La Turmelière – Saumur, 117 km

Belle matinée, route au bord de la Loire, casse-croûte sur l’île de Chalonnes. Au menu, 115.5 km à parcourir et le vent qui continue à souffler. 

♥ Les accompagnatrices ont fait un arrêt pour déguster et acheter des bouteilles de Côteaux du Layon.
Les cyclos ont surtout dégusté les Côteaux de Bitume 🙂 . Repas à Juigné au restaurant des ouvriers : 10,50 € prix imbattable (entrée au choix entre 3 propositions ; plat principal, bifteck haché ou sauté de veau, riz ou purée, fromage, dessert) vin et café compris.

♥ Roger nous a fait très peur, il a avalé un morceau de veau qui est resté en travers du gosier, c’est Jean-Daniel qui lui a fait la méthode décrite par Heimlich et notre Roger était sauvé. Comme quoi une formation de secouriste peut servir !

Dans l’après-midi, pour les voitures et les vélos, arrêt devant l’abbaye de Saint Maur puis arrivée à SAUMUR.
En fin de journée 117 km au compteur, et 5h30’ de selle, mais surtout, nous avons traversé de beaux villages et admiré des sites remarquables.

A l’Hôtel « L’ECUYER », la propriétaire était heureuse de nous revoir par contre ses chambres n’ont pas évolué depuis l’année précédente.

♥♥ Odette et Marcel nous ont offert du Côteaux du Layon pour arroser leurs 50 ans de mariage. Repas copieux comme d’habitude.

😯 Nous surnommerons cette soirée « Opération sanibroyeur » Les chambres en étaient pratiquement toutes équipées, le bruit des broyeurs et leurs vibrations ont été entendus toute la nuit.

-▼-

Jeudi 17 juin : Saumur – Amboise, 105 km

Pluie dans la nuit, même si elle s’est calmée au départ vers 8h35, et vu le ciel chargé, il a été convenu de chercher un restaurant pour le midi.

Nous avons rencontré des difficultés côté intendance, dans cette région touristique, les menus étaient trop chers. Nous avions trouvé un restaurant à Vallères « Croq en Broc » original, ambiance 1900 avec une multitude d’objets de notre enfance, mais la brigade de restauration ne pouvait pas nous accueillir, elle attendait un autre groupe.

C’est après avoir roulé sur les pavés du bord de Loire, à l’entrée de Villandry, que les cyclos ont trouvé un endroit sympa, à l’abri, avec des WC.

♥ Deux grandes poubelles recouvertes de la nappe de Lily ont fait office de table et tout le monde s’est régalé avec les rillettes de porc, le pâté de campagne, le saucisson, le fromage, les fruits et le café.

♥ En cours de route nous avons découvert un serpent noir et blanc en plastique, authentiquement reconnu comme dangereux par Roger, notre Raboliot de circonstance.

Départ des cyclos à 14 heures.
La Loire à vélo est très fréquentée et nous avons croisé beaucoup de participants avec des sacoches bien chargées.

♥ Les 4 accompagnatrices sont retournées à Vallères pour admirer en détail les objets anciens et nombreux. Pas étonnant, la propriétaire des lieux nous a expliqué que c’était aussi une brocante (les articles sont à vendre).

Puis en fin d’après midi, à Amboise, les accompagnatrices commencent à être inquiètes de ne pas voir arriver de cyclistes. Les premiers se sont manifestés vers 18 h 30.

 😯 Ce retard s’explique par une série de 15 crevaisons avec celles du matin. A l’arrivé il manquait 2 cyclos du groupe : Jean-Daniel le serre-file et Francis qui a fini la série avec la 16ème crevaison de la journée.

L’étape a duré 5h42’ et nous avons parcouru 105.5 km, les troupes sont fraîches et Roger assure l’ambiance.

♥ Le magasin de cycles Peugeot à côté de l’hôtel a augmenté son chiffre d’affaire de la journée, il fallait re-compléter la réserve de chambres-à-air. La cour de l’hôtel était transformée en atelier de réparation et de nettoyage.

Contrairement à la veille nous étions très bien installés avec des chambres et salles de bains très « classes ». Repas très bien.

♥ Nous garderons en souvenir, ces crevaisons ; mais aussi Marcel qui a sali son vélo, qui a rouspété et qui s’est permis de lui faire une toilette avant le repas.
 😯 Colette s’est fait subtiliser son sac à main pendant qu’elle dînait. Ils n’ont pas été gentils avec notre secrétaire bien aimée.

-▼-

Vendredi 18 juin : Amboise – Orléans, 96.5 km

Départ des cyclos fixé à 8h30.

♥ Au petit déjeuner, nous avons vu arriver le copain de José et Colette, Guy JARRY de Blois. Il a accompagné le groupe jusqu’à Chambord.

Après avoir fait les courses pour un pique-nique prévu à la FERTE St CYR, les accompagnatrices ont pris la route pour Huisseau-sur-Mauves où Maurice COURAULT attendait les cyclos.

Une belle journée de vélo, d’autant plus que la météo s’était améliorée et que le soleil était revenu. Encore de beaux paysages, surtout la rive sud de la Loire avec cette magnifique vue de Blois et son château. Un peu plus tard, le parc et le château de Chambord, toujours aussi magistral et une belle photo de groupe … à voir et revoir !

♥ Guy Jarry nous a quittés pour rentrer sur Blois, en félicitant le chef Yvon pour la discipline du groupe.

Pique-nique prévu à la Ferté St Cyr, au bord du Cosson.

♥ Avec les copains venus d’ORLEANS, José et Bernard GAZE et bien sûr Maurice. Salades variées, jambon, chips fromage et fruits pas mûrs … en plus, un couple ami de Tonio nous avait apporté une bonne bouteille et des terrines.

En fin de journée nous étions à 96.5 km et 4h33’ de vélo. Tout le monde était content de retrouver sa maison, son chien, sa femme, son mari etc… 

-▼-

Samedi 19 juin : Repos à Orléans et récupération

-▼-

A suivre …

Colette, Jean-Daniel et Yvon.

Retour sur La Loire à vélo en 2010 – Première partie
Étiqueté avec :    

Un avis sur « Retour sur La Loire à vélo en 2010 – Première partie »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.