frontière

Après un très mauvais repas le soir, nous n’avons pas pu avoir de petit déjeuner avant 8h00, ce qui n’était pas possible du fait des 165 km que nous devions parcourir. Nous sommes donc partis sans avoir petit-déjeuné, Yvon a eu une crevaison, la première après plus de 1800 km. Notre vaillante équipe d’assistance avait pris les choses en main et au bout d’une heure de route, un petit déjeuner sur le bord de la route nous attendait. Le vent a soufflé très fort aujourd’hui de face pendant tout le trajet. Ce soir nous sommes en Slovaquie, demain direction l’Autriche avec une étape de 136 km, souhaitons qu’il y aura moins de vent.