Cette grande randonnée était inscrite au programme des sorties du club pour cette année. Après le Tour du Loiret et du Cher, nous poursuivons la visite des départements de la région Centre Val de Loire. Le rendez-vous était fixé  à 5h45 pour effectuer le déplacement en voiture jusqu’à Châteaudun. Nous étions quatorze cyclos à prendre le départ  pour les 448 km du circuit.

Pour assurer la logistique, quatre gentilles et dévouées accompagnatrices nous attendaient au premier point de pique-nique le midi, au pied du Moulin, du coté de Ouarville. Le samedi et le dimanche midi, elles se sont bien occupées  de nous trouver des emplacements à l’abri du vent et pour préparer le déjeuner, ce qui nous a permis d’effectuer ce périple dans de bonnes conditions.

Le vendredi, nous avons parcouru  172 km, en passant par la Vallée de la Conie. Nous avons pu découvrir le patrimoine de cette partie de la Beauce. Le coup de coeur de la journée a été le Château d’Esclimont. Notre hébergement pour la nuit était au CRJS de Chartres que nous avons rejoint en passant par les vallées verdoyantes de la Voise et de l’Eure. Samedi matin, sous une petite pluie, les deux cyclottes du peloton et les douze cyclos reprenaient la route pour une étape de 132 km. Le vent s’étant invité sur notre itinéraire, la journée fut assez fatigante pour les jambes. Pendant notre déplacement, nous avons apprécié le Château de Maintenon, à nouveau la vallée de l’Eure, les maisons à colombage de Nogent-le-Roi, le Château d’Anet le centre-ville de Dreux qui impose de revenir pour prendre le temps de visiter les nombreux édifices que nous n’avons pas eu le temps de voir. En sortant, il fallait s’arrêter au pied de la Chapelle Saint-Louis pour contempler la ville du haut de la colline. Cette deuzième étape nous a conduit à Verneuil-sur-Avre en fin de journée, où nous avons passé la nuit.

Le dimanche matin, le vent était aussi fort que la veille et la journée s’annonçait difficile, les portions à l’abri dans les bois faisaient du bien. La traversée de La Ferté-Vidame, la découverte des étangs entre La Loupe et Saint-Victor de Buthon nous ont permis d’apprécier les collines et paysages du Perche. Nous avons beaucoup apprécié le plan d’eau de Souancé-au-Perche pendant notre pique nique du midi.

Le deuxième tronçon de cette dernière étape a été bien arrosée avec l’arrivée de la pluie, ce qui n’a pas empêché de découvrir la beauté des villages comme Cloyes-sur-le-Loir et de Montigny-le-Gannelon.

Cette randonnée nous a permis de poursuivre notre entrainement pour L’EuroVélo6, de faire parcourir des longues distances aux nouveaux licenciés mais surtout de renforcer la cohésion au sein du club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *