L’étape n°13 a été très difficile, pourtant elle ne comportait que 123 km et peu de dénivelé. Nous avons rencontré des divergences entre ce qui était inscrit sur la carte et la réalité sur le terrain. De plus l’état des chaussées était une vraie catastrophe. Une fois parvenus à Budapest, ce fut un régal pour les yeux. Le Danube met en valeur les édifices de la ville. Il faudra revenir pour prendre le temps de visiter cette ville.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *